Projet Nanao

© Total

En mars 2017, nous avons mis en service notre première centrale solaire au Japon à Nanao, sur la péninsule de Noto, à l’ouest du pays. Construite sur un terrain de 25 hectares, elle alimente en électricité 9 000 foyers japonais grâce à plus de 80 000 panneaux solaires à haut rendement.

 

 

Découvrir en vidéo

Yukihiro Akimoto

Premier producteur d'œufs en Asie, nous avons décidé d'exploiter nos terrains en friche pour nous lancer dans la production d'énergie solaire. Nous cherchions le meilleur partenaire et nous avons trouvé en France une société qui nous garantissait la confiance, la sécurité et la haute technologie. Ce fut Total.

Yukihiro AKIMOTO, président de la joint-venture ISE/Total/SunPower

Projet Prieska

© Total

Présent en Afrique du Sud depuis 50 ans, Total a été choisi pour la construction et l’exploitation d’une des plus grandes centrales solaires photovoltaïques au sol d’Afrique à Prieska, dans la province du Cap-du-Nord. D’une puissance de 75MW ac, elle permet d’alimenter environ 75 000 foyers sud-africains en électricité depuis 2016.

 

 

Découvrir en vidéo

Marubini portrait

La clé de ce partenariat a été l'expertise technique que Total a apportée à l'équipe, couplée à l’envie de partenaires comme nous et d’autres partenaires sud-africains de travailler ensemble vers un objectif commun : construire une ferme solaire photovoltaïque durable en Afrique du Sud et au-delà, bâtir une relation pour l'avenir.

Marubini RAPHULU, Managing director, Mulilo Renewable Energy

Projet IssyGrid

© Total

Dans le cadre du développement du 1er quartier pilote d’optimisation énergétique en France, nous avons installé 250 m2 de panneaux solaires sur le toit de l'École de formation du barreau, à Issy-Les-Moulineaux. Chaque année, ils produisent plus de 50MWh d’électricité pour le fonctionnement du bâtiment et évitent l’émission de 3,5 tonnes de CO2.

 

 

Découvrir en vidéo

Frederic Sicard portrait

Le toit de l’EFB n’avait pas été conçu à l’origine pour recevoir des panneaux solaires, mais Total nous a fait cette proposition d’installation. Ce choix était le bon choix, parce qu’il nous permet de gagner une capacité d’autonomie. Le bâtiment prend l’énergie mais peut aussi la partager. C’est une solution innovante d’ouverture et d’altérité.

Frédéric SICARD, Président de l’École de formation du barreau

Une Question ? Un projet ?